Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 10:13

 

Salut! 

 Je commence par le Bretagne Ultra Trail 64. 

Date: 15 mai. 160 partants

Le parcours: 64km entre Plouay (56) et la plage du Pouldu, à Clohars-Carnoët (29). Dénivelé: 1600+/1700-

De Plouay on rejoint la vallée du Scorff (qui délimite en partie la “frontière” entre Morbihan et Finistère), qu’on suit un bon moment. On passe la frontière en traversant le Scorff, puis on continue en direction des Roches du Diable. Ensuite on prend à travers la campagne et les bois pour rejoindre les bords de l’Ellé. On la suit jusqu’à Quimperlé. On traverse la ville et on retrouve les bords de la rivière (qui délimite elle aussi la “frontière” entre Morbihan et Finistère). On traverse la forêt de Toulfoën et retrouve l’Ellé qui nous mène jusqu’à l’Océan. On finit par le sentier côtier, quelques plages et escaliers pour arriver (enfin!) au BUT.

Côté ravitos, c’est spartiate: un point d’eau au km 20, un autre au km 30 et un ravito complet (sucré-salé) au km 43 (à la sortie de Quimperlé).

La météo était superbe (environ 20°C, pas trop de vent), ce qui m’a permis d’admirer la diversité des paysages. Pas de malentendu cependant: j’en ai chié, notamment entre les km 30 et 43. J’aurais dû prendre du salé à manger avec moi (arachides, noix de cajou, emmental...). Le ravito de Quimperlé m’a “ressuscité” à ce niveau.

Côté sensations, ça m’a fait plaisir de retrouver des terrains accidentés et du dénivelé après les 12h de Rennes. Le parcours est grande majorité constitué de sentiers, dont pas mal de single-tracks. Quelques passages que j’ai moins aimé cependant: un pâturage d’“herbe à vaches” et 2 champs de maïs, pénible pour les appuis.

Au final, 7h29 de course, 35ème sur les 147 qui terminent. La course se gagne en 5h54.

Quelques photos ici: https://picasaweb.google.com/laurentcoste70/BUT642011?authkey=Gv1sRgCLeGj4XdhsW-bw

 

Ensuite le trail de Guerlédan

Date: 12 juin. 850 partants

Le parcours: 58 km autour du lac de Guerlédan. Départ et arrivée à l’abbaye de Bon-repos, à St Gelven (22). Dénivelé: 1600+/1600-

Le parcours: de l’abbaye on rejoint le halage Nantes-Brest, qu’on suit 5 km. Ensuite, de la forêt en succession côte-descente, et un petit tour dans les landes avant de rejoindre le lac au km 19. Là, pas compliqué: on suit le bord et on fait le tour Sourire. A la fin, on fait une “petite” boucle de 6 km pour rejoindre l’arrivée.

Côté ravitos: km 19, 33, 44 et 52. Celui du km 44 était annoncé “point d’eau seulement”, mais finalement y’a aussi coca, bananes et oranges. Point négatif: pas d’alimentation salée, sur aucun des ravitos.

La météo était pourrie. De la flotte presque dès le départ, du vent... et tout ça avec 12-13°C à peine. Qui a dit “un vrai temps breton” ?

Sensations très moyennes. Presque pas d’énergie (dû à un manque de sommeil et pas assez de récupération...), dès le départ, ce qui m’a forcé à avancer lentement, donc la sensation de froid s’est installée progressivement. J’avais peur pour les articulations (une douleur à l’arrière du genou droit suite au BUT), mais c’était gérable. Bizarrement, je suis resté à peu près dans le rythme du paquet (aux environs de la 200ème place), alors que je m’attendais à être + loin et à décrocher progressivement.

Côté terrain, on court quasi exclusivement sur des sentiers. Le sol est souple (presque un tapis dans les sous-bois), faut juste éviter les cailloux et les racines qui trainent... Finalement, c’est agréable et pas besoin de chaussures type “trail en montagne” (type XT Wings ou Trabuco): une paire mixte route-sentiers passe très bien, du moment qu’on a préparé les pieds avec du Nok dans la semaine qui précède.

A l’approche du ravito du km 44, LA question: je vais au bout, ou pas ? Avec le raid de Vannes dans 2 semaines, et vu l’énergie que je laisse ici, c’est peut-être une erreur. Au ravito, je refais le plein d’eau, je mange, je m’étire (confirmation: ça tire au niveau des tendons), et arrive un minibus dont le chauffeur dit: “Ceux qui abandonnent ici: je repars dans 3min pour vous ramener”. Bien, faut savoir obéir, parfois! Je lâche l’affaire et je rends mon dossard. Tant pis pour ma fierté. Et puis: 44 km et 1200+, en 5h20, c’est pas mal comme entrainement...

La course se gagne en 4h55 (comme l’an dernier). Y’a des costauds!

 

Bonne fin de week-end et à bientôt!

Salut!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ludo - dans TRAIL
commenter cet article

commentaires

Sonia 07/07/2011 14:18


Moi je dis chapeau ! Je compte sur toi pour de bon conseils pour des trails de moins grande envergure mais plus a ma portee


Présentation

  • : COURIR A VEZIN
  • COURIR A VEZIN
  • : Footing et Marche nordique ouvert à tous le dimanche matin à 10 heures. Rendez-vous au CRAPA. Pour les débutants, parcours et durée Limités. Entraînements : mercredi : 18 h (fractionné), jeudi fractionné sur la piste du Rheu à 18 h 30, vendredi 18 h (endurance), dimanche 10 h : sortie longue, course ou sortie extérieure.
  • Contact

Recherche Sur Le Site